9 janvier 2021

Paris est le rêve du shopper, bien sûr, et les “glitterati” se sentiront comme chez eux dans les boutiques de haute couture de la rue du Faubourg Saint-Honor et de l’avenue Montaigne dans le 8e arrondissement. Chaussures, sacs et maroquinerie de qualité supérieure sont la province de la rue du Cherche-Midi et de la rue de Grenelle dans le 6e. Des modes véritablement tendance se retrouvent dans les boutiques de la rue tienne Marcel et de la place des Victoires en bordure des 1er et 2ème arrondissements. Parmi les magasins de haute couture et de joaillerie les plus connus, citons: Cartier (8e), Cline (8e), Chanel (1er et 8e), Chaumet, Christian Dior (8e), Christian Lacroix (8e), Piaget, Yves Saint Laurent (16e) et Van Cleef & Arpels (8e). 


Malheureusement, le boulevard des Champs-Élysées autrefois le bastion de la mode et de la classe a dégénéré en une bande de néons de chaînes de restauration rapide, de banques, de bureaux de compagnies aériennes, de centres commerciaux et de cinémas destinés aux touristes. Les exceptions à cette tendance sont la Parfumerie Guerlain (au n ° 68), avec son élégance du début du siècle et son escalier incurvé, ainsi que le néoclassique Virgin Megastore (au n ° 52/60), un paradis commercial gigantesque pour la musique enregistrée. 
Les Halles (1er arrondissement, métro ligne 4), autrefois un énorme marché central hors sol pour Paris jusqu’à sa démolition en 1971, propose désormais un centre commercial souterrain le Forum des Halles avec plus de 180 magasins reliés par un labyrinthe d’escaliers mécaniques et promenades dans les centres commerciaux garantissent de donner mal à la tête Deux des rivaux les plus célèbres, le Printemps et les Galeries Lafayette, se trouvent côte à côte sur le boulevard Haussmann dans le 9e arrondissement, portant des produits de créateurs, de marques et de marques privées. Le Bazar de l’Htel de Ville – BHV, situé dans le 4e, est mieux connu pour ses commodités pratiques, telles que le mobilier, les fournitures de bricolage, l’éclairage et les pièces automobiles, bien qu’il stocke une sélection décente de vêtements et d’accessoires. Le Bon March, seul grand magasin de la rive gauche (7e arrondissement), obtient les meilleures notes des acheteurs et des gourmands, avec ses halles de restauration attenantes et son jardin sur le toit. 
L’un des endroits les plus réputés pour trouver des trésors à Paris est le marché aux puces. Paris possède trois principaux marchés aux puces d’origine ancienne, situés autour des anciennes portes de la ville. L’origine du nom fait référence aux vêtements rabotés de la royauté qui étaient monnaie courante dans les siècles, grouillant de petits insectes. N’étant plus le repaire des gitans flamboyants et des petits escrocs de la tradition littéraire, ils n’en sont pas moins un endroit où il faut particulièrement se prémunir contre les pickpockets. Amusants à tous égards, ils sont une bonne source de trésors de bonnes affaires si vous y allez assez tôt (entre 5 h et 6 h du matin), avant l’afflux massif d’acheteurs. Le site Web officiel d’Antikita du marché aux puces de Saint Ouen (Porte de Clignancourt, 18e arrondissement) fournit une carte du vaste complexe et permet la vitrine virtuelle des marchandises de ses marchands.

Laisser un commentaire

Noter*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *