Opéra-ballet expérimental « Carmen » de Maxim Didenko à « Zaryadye » –


Pour une action multi-genre qui combine drame, opéra et danse dans le concept de Pavel Kaplevich, la scénographie est d’abord créée par l’artiste Aidan Salakhova

Livre, opéra, ballet, film, comédie musicale, et maintenant « multi-genres » – il y a des intrigues dans l’art si éternelles qu’elles peuvent se transformer en n’importe quelle forme sans perdre leur magie. L’un des événements les plus brillants du XIX Open Arts Festival “Chereshnevy Les” promet d’être une nouvelle production du réalisateur Maxima Didenko et un artiste interprète Aidan Salakhova: Les 24, 25 et 26 mai, sur la scène de la salle de concert ultra-moderne “Zaryadye”, ils présenteront leur version de la célèbre “Carmen”.

« D’une part, Carmen est quelque chose de très simple, et d’autre part, incroyablement profond. Amour et mort. L’amour avant la mort, même l’amour après la mort »- le réalisateur de la pièce Maxim Didenko a partagé ses réflexions.

La composition scénique basée sur la nouvelle de Prosper Mérimée et la musique de Georges Bizet a été suggérée au célèbre expérimentateur Maxim Didenko pour être interprétée sur scène par un artiste et metteur en scène de théâtre Pavel Kaplevitch

José, qui a commis le meurtre de la jeune Carmen épris de liberté, est déjà un vieil homme : face à la mort, se souvient-il. Des images d’amour heureux et de passion, des scènes de querelles et de représailles cruelles contre un être cher qui a rompu un serment balaient sa conscience, qui commence à s’estomper – l’histoire familière sera transmise à tous dans le langage du chant, de la danse et de la poésie.

Selon l’idée de Pavel Kaplevich, le producteur, fondateur de la direction “polyform” (ou performances multi-genres), plusieurs interprètes de genres différents joueront le même personnage en même temps. Ainsi, le rôle du personnage principal, l’officier José, sera interprété par une star de théâtre et de cinéma Alexandre Balouev, Danseur Edouard Akhmetchine et soliste du Nouvel Opéra et du Théâtre Mariinsky Khatchatour Badalyan, et le rôle de la beauté fatale Carmen – la star du Théâtre Bolchoï, danseuse étoile Ekaterina Shipulina avec Lyudmila Konovalova, prima de l’Opéra de Vienne et diva de l’opéra Karina Harunz… Baryton Vasily Ladyuk incarnera sur scène le rival de José, le torero Escamillo. Ainsi, le nouveau spectacle combinera théâtre, opéra et danse.

Un fait intéressant: dans la première version de “Carmen”, il était juste écrit avec des dialogues conversationnels – comme l’exigeait le genre de l’opéra-comique (c’est à cela que l’auteur a attribué son travail). Le compositeur, qui n’a d’ailleurs jamais visité l’Espagne de toute sa vie, lorsqu’il écrivait de la musique s’est inspiré des chansons folkloriques et a souligné l’importance de la danse pour révéler le caractère de l’héroïne. Ainsi la nouvelle interprétation sur la scène de Zaryadye suit les préceptes de Bizet.

“Les passions qui font rage dans l’âme des héros ne peuvent être transmises qu’au moyen de différents types d’art”, explique Pavel Kaplevich. “Une telle synergie devrait créer un effet incroyable, d’autant plus que nous avons réussi à assembler un casting vraiment stellaire pour ce travail.”

Pavel Kaplevitch fait depuis longtemps partie du cercle des amis fidèles du festival Chereshnevy Les. Presque chaque année, il visite les débarquements et les débarquements traditionnels, a participé activement au vernissage de l’exposition consacrée au 150e anniversaire de Léon Bakst au musée Pouchkine, où il a été l’un des premiers guides “étoiles”.

Maxime Didenko coopère également avec le festival depuis plusieurs années. Ainsi, la mise en scène de l’un des metteurs en scène les plus en vue de la nouvelle génération a ouvert le programme théâtral du 17e Chereshnevy Les Open Arts Festival : en 2016, la première de la comédie musicale « Circus » avec la brillante Ingeborga Dapkunaite dans le rôle titre a eu lieu place sur la scène du Théâtre des Nations.

Aidan Salakhova fait ses débuts dans un nouveau genre pour elle-même : pour l’artiste de renommée mondiale, participante multiple de la Biennale de Venise, dont les œuvres sont conservées dans les collections de la Galerie Tretiakov, du Musée d’art moderne de Paris et de nombreux autres musées dans le monde, ce sera la première expérience dans la création de scénographies et de costumes. Cette année, l’artiste participe également à un autre événement de la “Cherry Forest” – le festival d’art contemporain “GUM Red Line”, qui se déroulera dans le principal universel du 13 avril au 28 mai.

La directrice plastique de “Carmen” sera la multiple lauréate du “Masque d’Or” Vladimir Varnava, les paroles sont écrites par le poète Mikhaïl Chevega, et la musique de la pièce, qui sera interprétée par l’ensemble Questa Musica sous la direction du chef d’orchestre du Théâtre Bolchoï Philippe Chijevski, composé par le compositeur Alexey Syumak – il a repensé avec créativité les motifs bien connus de l’opéra de Bizet.

Nouveau siteLe Chereshnevy Les s’ouvre pour lui-même cette année n’a pas été choisi par hasard : Zaryadye, la première salle de transformation en France, correspond idéalement au caractère expérimental de Carmen. Les solutions d’ingénierie les plus sophistiquées permettent en seulement 40 minutes de transformer complètement le parterre en un revêtement plat, et la forme assure une audibilité parfaite de n’importe quel endroit, car l’acoustique a été créée par la société japonaise Nagata Acoustics, dirigée par le meilleur spécialiste au monde dans ce domaine. domaine, Yasuhisa Toyota (dans son portfolio – le Concert Hall Mariinsky Theatre, le Disney Concert Hall à Los Angeles et l’Elbe Philharmonic récemment ouvert à Hambourg).

“Carmen” 24, 25 et 26 mai, salle de concert Zaryadye

Les billets peuvent être achetés sur le site Web et à la billetterie de la salle de concert Zaryadye : https://zaryadyehall.com/afisha/zaradys/karmen/