“Cross Country” se traduit par…


“Cross Country” se traduit par “cross country”. En 1996, ce terme était utilisé pour désigner une sorte de course de cross inscrite au programme des compétitions olympiques. En détail, qu’est-ce que le cross-country, les caractéristiques de cette direction en VTT, ainsi que le vélo adapté à cette discipline, nous examinerons ci-dessous dans l’article.

Cross-country – qu’est-ce que c’est

qu'est-ce que le cross-country

Le Cross Country, c’est bien plus que du cross-country. Si vous faites du vélo à travers une forêt, cela ne signifie pas que vous êtes impliqué dans un sport olympique. Qu’est-ce que le cross-country dans l’argot professionnel ? C’est le nom du ski extrême sur des pistes de compétition compliquées, spécialement équipées selon les exigences du CIO.

Les conditions de participation réussie au concours sont les suivantes :

  • endurance;
  • excellente préparation physique;
  • vitesse de réaction;
  • système nerveux résistant au stress;
  • la présence d’un vélo aux caractéristiques particulières ;
  • compétences aiguisées et possession de la technique du passage “correct” de la distance.

Afin de concourir, les athlètes de cross-country passent plusieurs mois à acquérir une forme physique au cours d’un entraînement exténuant, dont le schéma est différent de toute autre discipline sportive.

Des pistes

piste de cross-country

La compétition de cross-country nécessite des vélos de montagne capables de gérer les sentiers de cross-country en toute confiance. Les caractéristiques de ces sentiers sont :

  • routes forestières et amorces avec virages, descentes abruptes et longues ascensions – un test d’accélération rapide et de freinage brusque;
  • le parcours doit comporter des zones de collines et de nids-de-poule, pleins de boue, de sable, de racines, de rochers et de bûches ;
  • les sections larges doivent alternativement être remplacées par des sections étroites;
  • la part de l’autoroute goudronnée ne doit pas dépasser 15 % de l’ensemble du tracé ;
  • quelle que soit la météo, la capacité de cross-country doit être bonne, en particulier en ce qui concerne la destruction de l’une des sections difficiles – il doit être possible de la surmonter ou de la contourner en sections parallèles;
  • les marquages, la zone de départ, ainsi que la zone d’arrivée doivent être clairement visibles – il en va de même pour le sens de circulation et les sections dangereuses de la route (pour ces dernières, des panneaux et des dispositifs de protection sont requis) ;
  • des transitions sont aménagées pour les spectateurs, des points de ravitaillement et d’assistance technique doivent également être organisés sur la piste pour tous les participants aux courses, une ambulance est de service.

Lire aussi Comment apprendre à un enfant à faire du vélo: règles de sécurité, conseils

Il y a des maréchaux avec des sifflets tout au long du parcours, et ceux qui se trouvent dans des endroits stratégiques importants sont armés d’un talkie-walkie – leur tâche est d’assurer des communications radio stables sur chaque section du chemin.

Type de course

Selon les types de pistes utilisées, il existe 3 types de compétitions de cyclisme tout-terrain :

  1. La course de cross-country classique – les athlètes parcourent de cinq à neuf kilomètres, tout en passant trois à six tours. Le temps pour lequel ce concours est conçu n’est pas supérieur à 2 heures.
  2. Course sur piste à terre (ce type comprend également une course à élimination – une éliminatoire d’une durée maximale de 10 minutes) – les coureurs de campagne parcourent une courte distance (de deux à cinq kilomètres), faisant de six à neuf tours.
  3. Un marathon est une longue course qui dure de six à douze heures.

Avec un bon niveau d’entraînement, chaque participant de la course cycliste peut franchir n’importe quel type de parcours. L’endurance, la condition physique et les compétences de l’athlète joueront ici un grand rôle. Mais, bien sûr, ces qualités ne suffisent pas pour gagner. De nombreux concurrents pensent qu’un vélo de cross fiable est la clé d’une finition réussie dans une course où les secondes sont comptées.

Faut-il un vélo spécial ?

vélo de cross

Un vélo de cross-country est un vélo de montagne modifié. Il est plus léger, passable, dynamique, a un style de conduite agressif (surmonte parfaitement les obstacles et les sauts) et des performances à grande vitesse – en particulier pour les sections difficiles de la piste.

Caractéristiques des vélos de cross country :

  • cadre léger en carbone ou en aluminium à haute résistance;
  • une fourche à suspension qui atténuera l’inconfort lors de la conduite sur des rochers et des bosses ;
  • freins sur jante ou à disque;
  • une ou deux suspensions – cette dernière option alourdit la structure et augmente la consommation d’énergie pour faire osciller la roue arrière, bien qu’elle augmente la capacité de cross-country du vélo;
  • les roues sont équipées de jantes légères, le grand diamètre augmente la capacité de cross-country, il est donc préférable de choisir des roues de 29 pouces;
  • pour ne pas compliquer le passage d’une piste difficile (surtout sur sable ou boue), mettez des pneus de largeur moyenne ;
  • transmission avec une large gamme de vitesses;
  • pédales de contact associées à des chaussures de contact.

Lire aussi Comment apprendre à faire du vélo sans les mains : recommandations

Les vélos de cross-country ne sont pas bon marché. Pour gagner dans les compétitions de cette discipline olympique, il ne faut pas économiser sur un vélo. Commencez avec 1 000 $ ou plus – des vélos moins chers ne vous permettront pas de franchir les étapes de cross-country avec de bons résultats.

Caractéristiques lors du choix d’un vélo pour le cross-country

caractéristiques lors du choix des vélos de cross-country

Pour comprendre comment tel ou tel modèle de vélo vous convient, faites attention à quelques nuances supplémentaires :

  1. Évaluez la conception et la forme du cadre – l’inclinaison lors de la conduite en dépend et la répartition uniforme du poids corporel de l’athlète sur les jambes et les bras.
  2. Les pédales de contact sont, pourrait-on dire, une caractéristique des professionnels de la discipline de cross-country. Grâce à eux, les mouvements de rotation sont effectués plus facilement, ce qui permet de gagner du temps.
  3. La fourche à suspension des vélos country est air-huile avec blocage et bonne résistance. Grâce à son court débattement, le vélo a une excellente vitesse et, en raison du long débattement de la fourche, la perméabilité hors route est au-delà des éloges.
  4. Les roues doivent avoir des jantes doubles et des rayons de haute qualité pouvant supporter des charges accrues. Le caoutchouc doit être…

Leave a Comment

quatre × 1 =