La possibilité de faire du vélo sans les mains…


La capacité de faire du vélo sans les mains est une compétence spectaculaire qui, entre autres, a également une signification pratique. Premièrement, cela a l’air vraiment spectaculaire, et deuxièmement, vous pouvez parler calmement au téléphone tout en pédalant ou boutonner votre veste lors de vos déplacements. Ambition mise à part, faire du vélo sans les mains permet de sentir le vélo plus subtilement et de garder l’équilibre.

Comment faire du vélo sans les mains

Avant de passer à la partie pratique de l’entraînement, pensez à vous protéger : un casque, des coudières et des genouillères ne seront certainement pas superflus. Essayez également de comprendre le principe du vélo sans les mains. Et il consiste dans les points suivants :

  1. Il n’y a pas de méthodologie pédagogique spécifique.
  2. Le vélo maintient l’équilibre et ne tombe pas, grâce au roulage constant et à la déviation du cycliste dans un sens ou dans l’autre.
  3. Lorsque l’on relâche le volant, la répartition du poids du vélo change (le conducteur s’appuie complètement sur le volant, et maintenant sur la selle).
  4. Vous pouvez diriger et maintenir l’équilibre du vélo à l’aide de l’équilibrage.

En remplaçant le guidon par une déviation du torse, nous obtenons le contrôle standard d’un vélo sans les mains. Passons maintenant de la théorie à la pratique.

Comment faire du vélo sans les mains : conseils pratiques

Encore une fois, nous attirons votre attention sur le fait qu’il n’y a pas de méthodologie d’entraînement spécifique : vous devez vous-même maintenir l’équilibre en conduisant un vélo sans les mains. Les chutes sont possibles, donc au moins dans les premiers stades, portez un casque et une protection pour les genoux et les coudes. Revenons à l’astuce : il ne faut pas gêner le maintien de l’équilibre. Si la colonne de direction du vélo est trop serrée ou n’a pas encore été rodée, le guidon aura du mal à répondre aux mouvements du torse, ce qui signifie que l’astuce ne fonctionnera pas. Pour l’entraînement, choisissez un terrain plat, sans trous ni obstacles. Le plan d’actions est :

  1. Montez sur le vélo et roulez plusieurs fois en ligne droite. Répétez l’exercice en tenant le volant alternativement avec votre main gauche et droite. Une fois que vous pouvez contrôler le vélo en toute confiance d’une seule main, vous pouvez passer à l’étape suivante.
  2. L’étape suivante consiste à tenter de libérer complètement le volant. Veuillez noter que vous devez retirer vos mains en même temps. Si vous relâchez d’abord votre main gauche, puis votre main droite, ou vice versa, un déséquilibre se produira, à la suite duquel vous risquez de tomber du vélo. Par conséquent, vous devez lâcher vos mains en même temps.
  3. N’éloignez pas vos mains du volant, gardez vos mains au-dessus de celui-ci, afin qu’en cas de perte d’équilibre vous puissiez réagir rapidement.
  4. Choisissez une vitesse de conduite confortable. Il est clair que vous ne pouvez pas aller vite. Mais aussi trop lent.

Conseil utile : apprenez à pédaler correctement. Parfois, il n’est pas nécessaire de maintenir l’équilibre avec le corps. Un pédalage précis dans un cercle parfait vous permet de sentir le vélo en toute confiance et de ne pas faire d’efforts supplémentaires pour le tenir.

Interdictions

Le principal avertissement: selon le code de la route, il est interdit de faire du vélo sans les mains. Cela se traduit par des dépenses financières imprévues. Il y a d’autres moments où faire du vélo avec le volant relâché n’est pas souhaitable :

  1. Une route avec des obstacles et d’autres personnes. Tout d’abord, vous pouvez simplement perdre le contrôle. Deuxièmement, sur les trottoirs et les trottoirs, il peut y avoir des enfants dont le sens de déplacement est imprévisible.
  2. Vous ne devriez pas faire du vélo sans les mains à côté d’un autre cycliste qui a également décidé de répéter cette astuce : c’est semé d’embûches.
  3. Faites attention aux conditions météorologiques : l’asphalte mouillé et les fortes rafales de vent ne sont pas les conditions les plus favorables pour effectuer un tour spectaculaire.
Lire aussi Biker cross – caractéristiques et différences par rapport aux autres styles de conduite

Avant de commencer à apprendre à faire du vélo les mains libres, inspectez votre véhicule pour détecter tout défaut. Faites attention à l’état des roulements dans la colonne de direction, vérifiez le débattement des roues (il ne devrait pas y avoir de “huit” et “d’œufs”).

Conseils

Rappelons encore une fois la sécurité: apprenez à rouler sur une route plate, où il n’y a pas d’obstacles, et uniquement en défense. Les blessures qui en résultent peuvent complètement décourager le désir non seulement de rouler sans les mains, mais même de s’asseoir sur un vélo en général. Des conseils pratiques de tricksters expérimentés vous aideront à maîtriser rapidement le patinage spectaculaire :

  1. Faites attention à votre position : il est plus facile de contrôler le vélo sans les mains lorsque la jambe est complètement tendue en position basse de la pédale.
  2. Lors de l’équilibrage, essayez de pincer le cadre avec vos genoux – cela vous donnera une meilleure sensation pour le vélo.
  3. Plus le guidon est haut par rapport à la selle, plus il est facile de contrôler le vélo.
  4. Sur les vélos lourds et les vélos à double couronne, la maniabilité est nettement inférieure. De tels modèles ne conviennent pas du tout à l’enseignement. De plus, ils sont plus chers et vous devrez probablement en tomber.
  5. Lorsque vous pédalez, essayez de garder vos genoux rapprochés pour aider à maintenir l’équilibre.

Et surtout, ne paniquez pas. Seul un esprit combatif et une bonne humeur vous permettront d’apprendre rapidement à faire du vélo sans les mains.

Conclusion

Lorsque vous maîtrisez les techniques du cyclisme spectaculaire, souvenez-vous de votre sécurité et ayez confiance en vos capacités. En fait, apprendre à faire du vélo sans les mains n’est pas difficile et peut se faire littéralement en une journée. L’essentiel est de choisir le bon endroit et de trouver la position du torse dans laquelle vous pourrez facilement contrôler votre vélo.

(fonction(w, d, n, s, t) { w[n] =w[n] || []; w[n].push(function() { Ya.Context.AdvManager.render({ blockId : ‘RA-692195-13’, renderTo : ‘yandex_rtb_R-A-692195-13’, async : vrai }); }); t = d.getElementsByTagName(‘script’)[0]; s = d.createElement(‘script’); s.type=”texte/javascript” ; …

Leave a Comment

quatre × deux =

Scroll back to top
Quitter la version mobile